gavti sexy video hdporn.tech indian free pron video porno 300 turkishporno.pro desixvido kamasutra movie you tube turkishporn.mobi sexvide0 lupin hentai turkishsex.mobi futanarikko porn indian video turkishsexclips.pro ramakrishna sex
attur turkeyporn.online old furniture bodi sex turkishxxxvideos.pro xnxx.m babilona hot turkishporno.online salman and reshma sex videos new delhi sexy turkishporntube.online porn hq download chennai girl escorts turkishporntube.pro naughty amerika.com
indiansexmovie turkishpornmovies.eu bangladesh sex mms xnx live turkishxxxvideos.eu xnxx apk video xx sexy mobileturkishporn.mobi xxx.com full hd www worald sex com turkeyporn.pro xvedio in hindi sky movie in south indiansexmovies.mobi sexteluguvideo

Les voitures électriques et leur impact sur l’environnement

La Green Tech est-elle si clean que cela ? L’impact écologique des voitures électriques

La révolution des véhicules électriques est déjà en marche. On nous vante leurs avantages pour la planète depuis que le premier modèle est entré sur le marché. Le problème, c’est que les véhicules électriques ne sont pas réellement tout « verts ».

L’impact des voitures électriques

Si les véhicules électriques n’émettent pas de dioxyde de carbone lorsqu’ils sont utilisés, il n’en est pas de même durant les autres cycles de leur vie. La production et le recyclage des batteries posent de sérieux problèmes environnementaux.

La production polluante des batteries

Le cycle de production d’une voiture électrique nécessite pas mal de ressources en énergie. Circuits électroniques, métaux et matériaux rares sont utilisés dans leur conception. Le lithium qui compose les batteries des voitures électriques est une ressource particulièrement difficile à extraire. Sa production a d’ailleurs de lourds impacts sur l’environnement.

En 2013, l’Environmental Protection Agency des États-Unis et Abt Associates ont mené l’enquête. Ils sont parvenus à montrer que l’extraction du lithium causait divers problèmes environnementaux ainsi qu’une imposante problématique d’écotoxicité. Ces mêmes problèmes sont liés aux émissions de CO2 causé par l’extraction du composant.

Le recyclage des batteries

La production n’est pas la seule étape du cycle de vie des batteries à causer du tort à l’environnement. Le recyclage des batteries des voitures électriques va également causer des difficultés lorsque le marché se trouvera en plein essor. Ces composants essentiels des voitures n’ont pas une durée de vie infinie. Lorsqu’elles tombent en panne, les batteries doivent être prises en charge et recyclées. Le but étant de limiter la pollution des décharges par les produits qu’elles contiennent. Seulement, cette opération reste assez compliquée.

En Europe, on estime que seulement 5 % des batteries lithium font l’objet d’un recyclage. Si le développement du marché des voitures électriques doit faire émerger une filière de recyclage dédiée et plus efficace, elle risque de ne pas suffire. En effet, les constructeurs produisent tous des modèles de batteries différents. Il ne sera donc pas possible de standardiser le processus de recyclage.

D’autre part, les acteurs doivent également élaborer de nouveaux procédés de purification des matériaux. Enfin, l’énergie et les ressources nécessaires au recyclage des batteries sont aussi très conséquentes.

Un développement long et onéreux

Si une filière de recyclage efficiente parvient à voir le jour, cela ne sera pas réalisé sans un coût (environnemental et économique) très important. Et sur ce point, la recherche et le développement rencontrent encore des difficultés de financement.

Une filière qui reste à développer

La question du développement de cette filière de recyclage des batteries de voitures électriques est également essentielle. Les leaders mondiaux actuels du secteur sont aujourd’hui très loin de parvenir à recycler les volumes de batteries déjà produites.

Le marché de l’automobile électrique n’en est encore qu’à ses débuts. Lorsqu’il va se développer, la filière devra être prête à recevoir les premiers modèles en fin de vie. Les batteries non traitées peuvent se montrer très polluantes : elles sont capables de dégager des gaz dits « écotoxiques ». Ces polluants parviennent à alors contaminer les sols. Et comme cette filière est très longue à se développer, elle pourrait ainsi ne pas être rentable dans les premiers temps.

Le recyclage n’est pas rentable

Pour que la filière du recyclage des voitures électriques se développe, elle doit être rentable. Pour cela, il est nécessaire que des acteurs publics ou privés prennent en charge les financements de ces coûts de recyclage. Il sera difficile de trouver des volontaires, et il faudra peut-être attendre que les dégâts environnementaux soient tels que des actions soient nécessaires.