gavti sexy video hdporn.tech indian free pron video porno 300 turkishporno.pro desixvido kamasutra movie you tube turkishporn.mobi sexvide0 lupin hentai turkishsex.mobi futanarikko porn indian video turkishsexclips.pro ramakrishna sex
attur turkeyporn.online old furniture bodi sex turkishxxxvideos.pro xnxx.m babilona hot turkishporno.online salman and reshma sex videos new delhi sexy turkishporntube.online porn hq download chennai girl escorts turkishporntube.pro naughty amerika.com
indiansexmovie turkishpornmovies.eu bangladesh sex mms xnx live turkishxxxvideos.eu xnxx apk video xx sexy mobileturkishporn.mobi xxx.com full hd www worald sex com turkeyporn.pro xvedio in hindi sky movie in south indiansexmovies.mobi sexteluguvideo

5 façons de réussir à apprendre le codage informatique

Apprendre le codage sans se décourager

Peu importe depuis combien de temps vous avez commencé à apprendre le codage, vous avez surement rencontré des moments de découragement.
La plupart d’entre nous ont du mal à trouver la motivation à un moment ou à un autre quand on essaie d’apprendre une nouvelle compétence.
Et le codage est particulièrement difficile à apprendre, ce qui fait qu’on se décourage encore plus vite.
Voici quelques conseils pour réussir à apprendre le codage.

Commencer avec un langage de programmation de haut niveau

Dans le monde de la programmation, le terme “haut niveau” ne signifie pas “plus complexe”.
Les langages de programmations de haut niveau sont ceux qui ressemblent le plus aux langues normales.
Alors que les langages de bas niveau sont proches du code informatique ou du langage binaire.
Ces langages sont, par exemple, Java.
Un exemple de langage de haut niveau est Python.
Cory Althoff, auteur du “Programmeur Autodidacte”(Self-taught Programmer) conseille de commencer directement avec le haut niveau.
Il estime que “les débutants peuvent rapidement écrire des programmes, comme des jeux, au lieu de rester coincés à apprendre la syntaxe des langages de programmation de bas niveau”.
Quand vous pouvez concrètement créer un programme et voir le résultat final de votre travail, vous verrez lus facilement le plaisir de la programmation et vous y tenir.
Cela va vous permettre de vite progresser du fait d’apprendre quelque chose au fait de construire quelque chose.
Les universités commencent à comprendre ce concept et à s’y mettre.
En effet, Python vient récemment de dépasser Java en terme de popularité comme langage de programmation dans les cours de programmation dispensés en université.

N’apprendre qu’un langage de programmation à la fois

Une erreur commise par les nouveaux programmeurs est souvent d’essayer d’apprendre plusieurs langages de programmation à la fois.
C’est comme si vous vouliez apprendre l’espagnol et l’italien en même temps.
Comme certains éléments se ressemblent, vous êtes susceptibles de vous mélanger les pinceaux.
Selon Althoff, “c’est assez commun pour les nouveaux programmeurs de me dire qu’ils apprennent en même temps Python, Java, Javascript ou HTML”.
Or, selon lui, quand vous commencez à programmer, il faut se focaliser sur un langage et ne pas essayer de tout apprendre en même temps.

Ne pas se décourager quand on n’a pas de diplôme

Avec autant de ressources disponibles pour apprendre le codage en ligne, il y a de plus en plus de personnes qui apprennent le codage par eux- mêmes, sans passer par une formation en université.
Et, selon Althoff, les entreprises sont en train d’en prendre conscience.
Les compagnies de high tech acceptent, pour la plupart, d’engager des programmeurs autodidactes.
Certaines font même l’effort d’en recruter en priorité.
Facebook, LinkedIn ou Pinterest ont tous des programmes conçus pour employer des programmeurs sans diplôme.
Ainsi, on peut apprendre le codage par soi- même et avoir quand même de grandes chances de trouver un emploi dans la programmation.

La pratique plutôt que la théorie

Althoff dit que la façon dont il a appris à programmer est l’inverse de la tactique utilisée dans les universités.
“A l’école, vous passez plus de temps à étudier la théorie informatique qu’à pratiquer concrètement la programmation”, dit-il.
Il s’agit là, selon lui, d’une stratégie erronée car les idées ne rentrent réellement qu’en pratiquant.
Il vaut donc mieux se demander comment ça marche avant de se demander pourquoi ça marche.
Althoff conseille de pratiquer la programmation pendant au moins un an avant de mettre à la théorie.

Ne pas rompre la chaîne

Il y a parfois des jours où l’on n’a juste pas envie d’allumer son ordinateur pour regarder un tutoriel ou écrire une seule ligne de code.
Pour vous éviter d’abandonner, Althoff recommande une technique intitulée “Ne Brise pas la Chaîne”.
La méthode est simple.
Il faut commencer avec un calendrier et pratiquer la programmation tous les jours.
Chaque jour de programmation, vous cochez d’une croix verte le jour sur le calendrier.
Quand vous avez pratiqué deux jours d’affilée, vous avez commencé une chaîne.
Plus votre chaîne devient longue, plus vous avez la pression de la préserver.
Vous serez surpris de voir les efforts que vous ferez pour ne pas briser la chaîne quand elle commence à être assez longue.
Si la vie fait que vous vous arrêtez pendant un jour ou deux, il faut juste commencer après une nouvelle chaîne.
La seule chose qui peut vous empêcher d’apprendre le codage est l’abandon.
Ce sont les petits pas quotidiens qui vous amène au grand objectif final.